image

Études de cas :
Extermination et capture de Mouffettes

APSM Extermination
Lire les études de cas

MOUFFETTE

 Résultats de recherche d'images pour « photo moufette »

Classe : Mammifères 
Ordre : Carnivores
Famille : Mephitidés
Genre : Mephitis
Nom scientifique : Mephitis mephitis

 Description : La mouffette rayée, de couleur brun noir, pèse jusqu’à 4 kg (8,5 lb). Sa marque distinctive est la large bande blanche qui prend naissance à la tête, se divise en deux sur le dos, et se rejoint à la queue. Son museau est petit et pointu, ses narines sont plates, ses pattes courtes sont munies de griffes longues et puissantes. Sa queue fournie correspond à 50 à 75 % de la longueur du corps. Chez certains adultes vieillissants, la bande blanche prend une teinte jaunâtre. Dans certains cas, de petites taches blanches apparaissent sur les jambes et la bande n’est pas continue.

Distribution et habitat : La mouffette rayée se trouve partout en Amérique du Nord et même au Mexique. Au Canada, on la trouve en abondance jusqu’à la limite septentrionale des arbres, mais non sur certaines îles. Elle préfère comme habitat les forêts mixtes et les prairies. Toutefois, comme elle sait très bien s’adapter à la présence de l’homme, elle ne craint pas de faire son gîte sous les vérandas et de chasser sur les pelouses.
  • Voir carte

Alimentation : Omnivore, la mouffette rayée est opportuniste, c’est-à-dire qu’elle profite de ce qu’elle peut trouver aux environs de son habitat et qu’elle varie son régime en fonction des saisons. Les insectes, larves et adultes, constituent le principal de son alimentation. Elle se nourrit également d’œufs, d’oiseaux, de petits mammifères, d’amphibiens, de charogne, de baies, de fruits, de feuilles et de champignons. Enfin, tout ce qu’elle peut trouver la nuit.

Cycle de vie : La mouffette rayée n’hiberne pas véritablement, mais pendant les grands froids, elle entre dans un état de torpeur (sommeil profond) pendant plusieurs jours. De nature solitaire, la mouffette s’accouple en février-mars. La femelle donne naissance à une portée de 4 à 7 jeunes, aveugles et sans poil, 60 jours après l’accouplement. La fourrure pousse rapidement, et les yeux s’ouvrent dans les 2 semaines suivant la naissance. Le jeune peut sécréter du musc en bas âge, mais préfère s’échapper en courant, laissant à la mère le soin de le défendre. Les mâles luttent férocement entre eux pour attirer l’attention des femelles, mais n’utilisent pas le musc comme arme. Les jeunes quittent le gîte maternel au début de l’automne, mais certains viendront passer le premier hiver dans le terrier de la mère. Bien qu’elle puisse facilement creuser, la mouffette préfère s’approprier le terrier abandonné ou le gîte bien protégé d’autres animaux, notamment celui de la marmotte. La mouffette rayée compte très peu de prédateurs naturels, sauf le grand duc d’Amérique que le musc ne repousse pas.

Adaptations : La mouffette peut vaporiser un liquide nauséabond à partir de deux glandes situées à la base de sa queue. Ce liquide épais et jaune est efficace pour repousser la plupart des prédateurs, y compris l’être humain et peut temporairement aveugler l’ennemi, ce qui permet à la mouffette de s’échapper. Les glandes contiennent assez de liquide pour que la mouffette puisse lancer de 5 à 7 jets, chacun pouvant se répandre sur une distance de 2,5 m (10 pi). La mouffette donne plusieurs signes d’avertissement avant de vaporiser. Elle émet des sifflements et des grognements, piétine, lève la queue et retourne sa tête vers l’ennemi afin de viser juste et de projeter son musc. Mis à part ses dents aiguisées et son musc, la mouffette à peu de moyens de défense. Elle se déplace lentement, est peu agile et ne peut pas grimper; toutefois, elle sait nager.

 
La mouffette a à peu près la taille d'un gros chat, sauf que son corps s'élargit à la partie arrière. Sa queue est longue et fournie. Sa tête, ses yeux et ses oreilles sont petites. Elle a une vue perçante.

Ses dents canines et carnassières sont très développées. Ses pattes ont cinq griffes, non rétractables. Son pelage est long, noir et brillant.

Une petite bande blanche sépare son visage en deux. Une autre bande part du dessus de la tête et se divise en deux à hauteur des épaules pour se rendre de chaque côté jusqu'à l'arrière de son corps. La mouffette mue deux fois par année, au printemps et à l'automne.

La mouffette se donne rarement la peine de se creuser un terrier, elle profite d'un ancien terrier de marmotte ou de celui d'un renard.

Photo de moufette

Photo d'une moufette

La mouffette est lourdaude et se déplace à petits pas. Lorsqu'elle se croit en danger, la mouffette tourne le dos et lance deux jets de liquide qui brûle les yeux. Le jet peut atteindre une distance de 4-5 mètres. L'odeur nauséabonde de ce moyen de protection est très efficace.

De fin novembre à la mi-février, la mouffette cesse de s'alimenter et vit sur sa graisse, elle ralentit considérablement ses activités. La femelle et ses petits se retrouvent ensemble dans un terrier. Les mâles restent seuls. A l'état sauvage la mouffette peut vivre jusqu'à 7 ans mais dépasse rarement 4 ans.

La mouffette est omnivore. Elle mange de tout, des insectes, des rongeurs tels les souris, les mulots, les taupes et même les grenouilles. Elle se nourrit aussi d'oeufs, d'oisillons, d'écrevisses et de déchets. Elle est bonne nageuse mais s'en soucie très peu.

Photo de moufette adulte

Le mâle est polygame, par la force des choses, puisque la femelle le chasse dès après l'accouplement. Après une gestation de 66 jours, elle donne naissance le plus souvent à 5 ou 6 petits. Les bébés nouveaux nés sont aveugles et sourds, mais après 3 semaines, leurs yeux s'ouvrent, mais ce n'est qu'à leur 8e semaine que leur liquide malodorant sera efficace pour leur défense.

Nos services sont offerts dans les municipalités suivantes:Longueuil|Boucherville|St-Hubert|Brossard|St-Lambert|Châteauguay | Mercier | St-Isidore | St-Constant | St-Rémi | St-Michel | Sherrington | Hemmingford | St-Chrysostome | Maple Grove | Ste-Catherine | Delson | Beauharnois | Napierville | Ormstown | Candiac | La Prairie |L’Acadie | St-Jean-sur-Richelieu | Lacolle | St-Valentin | St-Paul-Ile-aux-Noix | Noyan | | Carignan |St-Luc | St-Bernard-de-Lacolle|St-Philipe|St-mathieu|St-bruno|Saint-Jaques-Le-Mineur|Beauharnois|St-édouard|St-Clotilde|Lery|St-Urbain-Premier|St-Martine|St-Julie|St-Basile le Grand| Greenfield Park .